Les Vieux Puits et Vieux Moulins

Les puits :

Ces puits peuvent être des biens personnels ou des biens communs aux gens du village. Construits par les gens eux-même avec les pierres de la côte. On en recense une trentaine sur la commune.

La plupart de ces puits sont encore aujourd’hui utilisés par leurs propriétaires.

Les Moulins :

Ils servaient à faire la farine, pour payer le meunier. Les gens laissaient de la farine au meunier. Ils amenaient  ensuite la farine au boulanger pour faire le pain. On en recense 7 sur la commune.

Certains datant du moyen-âge, ils étaient encore 59 sur une carte de 1686 répartis sur toute la superficie de l’île. Au 18ème sicèle, la carte de Cassini en mentionne plus que 51, et une autre établie par le Génie en 1843, n’en indique plus que 30.

Accompagnés de bâtiments d’exploitation agricole et de logements bas, ces moulins comportaient généralement 3 niveaux: au rez-de-chaussée s’ouvraient 2 portes diamétralement opposées afin que le moulin soit toujours accessible, même si les ailes tournaient devant l’une des portes. Au troisième niveau, on retrouvait installés meules, trémie et auget.

Leur toit de forme conique et couverts de bardeaux, tournait sur une sablière dormante formant chemin de roulement au moyen d’une longue perche actionnée depuis le sol; sur la partie mobile étaient fixées les ailes, comportant chacune une quinzaine de barreaux entre lesquels était passé la toile.

Les commentaires sont fermés